Ce samedi 19 février, a Francfort sur le Main, une centaine de personnes ont manifestés. Ils protestent conte la politique de l'état turc vis-a-vis de la minorité Kurde.

Voir l'album photo

Le cortège s'est réunis vers 11h a Alt-Oper, puis, escorter par la police, s'est rendu jusqu'au consulat Turc. On pouvait lire sur la banderole de tête: "Türkisch Republik = Staat der Massengräber" ("République turque = l'État charnier"). Il y avaient aussi de nombreuse pancarte porter par les manifestant montrant des photos de disparu, des soit-disant charniers, ainsi que des photographies de d'autre manifestations.

Une fois devant le consulat, plusieurs orateurs, équipés de haut-parleurs, se sont exprimé en allemand, turc et kurmancî (une des quatre variantes de la langue kurde).

Les revendications restent les même depuis bien longtemps: reconnaissance de la langue Kurde, du peuple kurde, plus de liberté, moins de répression policier et militaire, la vérité sur les charniers, un certaine indépendance…

Cette manifestation fait aussi suite a l'anniversaire du 15 février 1999: Le "jours noir". en effet, ce jour, Abdullah Öcalan fut arrêter au Kenya. Il es depuis emprisonné en Turquie. Les kurdes manifestent depuis cette date. En Turquie, ces manifestations sont durement réprimées. Cette année, on compte en plus des blessés, un mort.

Le gouvernement Turc accusent les terroristes du PKK d'être a l'origine des violence. Les manifestant accusent l'etat turc violemment réprimer des manifestions pacifiques.

Voir une video des manifestations en Turquie