ou "Devletsiz Cuma"

    Devant l'autisme du gouvernement turc, les kurdes, dans plusieurs des principales villes du "Kurdistant" ont décidés d'ignorer l'état tout les vendredis.

    Cela se traduit principalement par des manifestations, blocages de rue, etc... D'après le quotidien Kurde "Yeni Özgür Politika", des milliers de personnes participent au mouvement.

Article original en turc sur Yeni Özgür Politika

    Les revendication sont les suivantes:
- “Anadilde eğitim hakkı”: Enseignement de la langue maternel (Kurmanci, Surani, Zaza...)
- “Siyasi tutsakların derhal serbest bırakılması”: Libération des prisonnier politique
- “Yüzde 10 seçim barajının kaldırılması”: Retrait de la limite de 10% pour obtenir des représentants aux élections
- “Askeri ve siyasi operasyonların son bulması”: Fin des operation armées et politiques (contre les kurdes)

    A la grande prière du vendredi, les imams, d'après le quotidien, ont aussi appellés a un respect des cultures de chaqu'un, le refus de l'assimilation, et plus de liberté. Au Kurdistan, les religieux s'addressent la a leur fidèles en Kurde.

    Récemment, dans la région de Hatay, 7 "combattants" ou "terroristes" (pour le gouvernement turc) ont perdu la vie. Cette attaque a été opéree au moyen d'hélicoptères de comtats soutenu par un avion de chasse de type F16.

Article original en turc sur Yeni Özgür Politika
    
    Le 21 mars, pour le Newroz, des millions de personne s'etqit rassemble dans tout le Kurdistant mais aussi a Istanbul et en Europe. A Dusseldorf, on esptime que plus de 20 000 personne y ont participe. A Amed (Diyarbakir en Turquie) un millions.
    
    Newroz est la principal fête kurde. Elle fut longtemps interdite par l'état turc.

Informations sur l Newroz sur Wikipedia