Cette semaine, dans le journal "Spiegel", on apprend que malgré les centrales nucléaires, la France ne produit pas assez d’électricité et doit en importer d'Allemagne.

Mardi dernier, le 8 février, la consommation électrique dans l’hexagone a dépassé les 100 Gigawatts (pour 63 millions d'habitants en France métropolitaine) alors qu'au même moment, l'Allemagne (81 millions d'habitants) n'en consommait que 51.

De cette manière, et grâce à l'énergie photo-voltaïque, l'Allemagne a, belle et bien, vendu de électricité a la France. Malgré, la sortie du nucléaire, et malgré une population plus important.

Hans-Josef Fell, du partie "Die Grüne" (Les verts allemands) a déclaré "Frankreich gefährdet mit seiner atomlastigen Stromversorgung die europäische Energieversorgungssicherheit", soit "La France, avec sa production électrique basé sur l'atome met en danger la sécurité de l’approvisionnement électrique européen"

Norbert Röttgen de la CDU (Parti chrétien Démocrate, pardi de Merkel) a lui ajouté "Gerade die jetzigen Tage mit klirrender Kälte zeigen, dass die erneuerbaren Energien ihren Beitrag zur Versorgungssicherheit und Netzstabilität leisten", soit "Le froid de ces derniers jours a montré que les énergie renouvelables founissent leur contribution á la sécurité de l'approvisionnement [électrique] et à la stabilisation du réseau".