Le 14 juillet, les manifestation pacifique pour la paix, la démocratie, la résolution du problème Kurde, la libération du chef Kurde "Öcalan", interdit par les autorités turques, s'est transformée en pugilat.

17diyar24725

 

Des engins blindés, des policiers en civils et en armures auraient tenté de disperser la foule notamment en tirant avec des balle en plastiques. Selon le quotidien pro-Kurde Yeni Özgur Politika, 7 000 a 70 000 manifestants auraient afflué jusqu’à Amed/Diyarbakir. Le journal parle de scène de "guerre", de "pluies de pierre" tombant sur les blindés, de la foule qui fait fasse au tanks...

 

Les vidéos parlent d'elles mêmes:

http://de.euronews.com/2012/07/14/strassenschlacht-in-diyarbakir/

http://www.beyazgazete.com/video/anahaber/bugun-tv-9/2012/07/16/iste-diyarbakir-in-bilancosu-302058.html

Plus la rage et la colère monte, plus il sera difficile de négocier une solution pacifique au conflit qui fait rage depuis presque 30 ans.

4726