Diaporama Multimedia

 

Ce mercredi, les grévistes ont eu la visite de Pablo Iglesias. Il est jeune, dynamique, un peu connu, professeur de politique a l'université de Madrid, et présentateur sur deux petites chaîne de télévision. Un centaine de personne ont participés au rassemblement autour du point de rassemblement des grévistes de la faim, à la "Puerta del Sol" au centre de Madrid.

Madrid_huelga_de_hambre-0864
Madrid_huelga_de_hambre-0868

 

Pablo ne se dit ni de droite, ni de gauche, il se dit "patriote". Il dénonce les politiques, le gouvernement actuelle qui sacrifie le peuple au intérêt financier corrompu. Il s'appuie sur des chiffres, et des faits. Il est écouté avec attention: Dans l'audiencem des personnes connaissent bien les problèmes sociaux qu'il dénonce, ils en sont eux-même victimes et souffrent.

 

Le professeur met en exergue que la solution sera politique et que la politique n'est pas seulement d'aller voter tout les quatre ans, mais se battre tout les jours pour ses droits et ses idées. Il faut "acumular poder" (accumuler du pouvoir [politique]).

 

Son intervention a attirer l'attention de beaucoup de personne mais pas des grands médias. Seulement deux petites télévisions étaient présentes.

Madrid_huelga_de_hambre-0900
Madrid_huelga_de_hambre-0878