Diaporama multimédia

de la manifestation du 29/11 a quelques pas du siege du PP

Le gouvernement Espagnol de Rajoy met en place une nouvelle loi de sécurité limitant les droits de manifestation et de grève.

Le jeudi 28 novembre, 11 militant "d'extremes gauches" qui participaient a une manifestation ont été arrêtés et sont actuellement en attente de jugement.

Screen Shot 2013-12-01 at 21

Cristina Cifuentes, du PP, traite les détenus de personnes d'extreme gauche, et les manifestants traitent le PP d'extreme droite. Cela donne une idée de l'ambiance politique du pays.

 

Une manifestation de soutient et de protestation contre le partie au pouvoir le PP (Partido Popular, le partie populaire), a été planifié devant le siège du parie, le vendredi 29. Mais les forces de police l'ont empêché et ont bloqué l'acces. Quelques centaines de manifestants, un milier au plus fort, ont réussi à forcer le barrage, pour sortir dans la rue, et ont marchés jusqu'a "la plaza de Castilla".

 

La police n'as pu empêcher cette sortie. Cette manifestation est non-autorisé, et les manifestants risquent des soucis judiciaires.

 

Voici quelques exemples sortie de la nouvelle loi de sécurité "el ley seguiridad". Traduction d'un article dans le journal publico et un autre de la RTVE (télévision nationale)

Amende de 30 001 à 600 000€ pour les infractions trés graves;

  • participation à une manifestation non-autorisée pres d'infrastrucutre critique qui pourrait causé un préjudice dans son fonctionnement.
  • si une personne est coupable de 3 "infraction graves"

Amende de 1 001 à 30 000 les infractions graves;

  • pour rassemblement non-autorisé devant les édifices et institutions de l'état
  • perturbation graves d'une célébration religieuse
  • perturbation l'ordre publique en masquant son identité.
  • Offense ou outrage à l'Espagne, régions, ou représentations locales ou a ses institutions, , symbole, hymne ou emblème sur n'importe quel média.

Amende allant jusqu'a 1 000€ ,les infractions élevées

  • Participation à une manifestation non-autorisation.

 

En plus de cette loi, c'est le climat général d'extrême droite, et de non-écoute, qui iritent et indigne une partie des espagnoles.

Le PP est clairement à très conservateur, voir d'extrême-droite. Il affiche aussi sa préférence religieuse: le catholicisme.

Madrid_contra_el_pp-1721

Madrid_contra_el_pp-1771