Diaporama Multimédia

Le 1er novembre 2014 a été déclaré journée mondiale de mobilisation pour Rojava et de la cause Kurde. À Francfort, la manifestation a réuni environ 7000 personnes. Le cortège s'est fait entendre dans le calme, sous l'oeil de la police. Au total en Allemagne, on parle de 25 000 manifestants.

 

Ffm_demo_kobane_MG_9201

Rojava est le nom kurde pour "Révolution au Kurdistan Syrien". Depuis, les guerre civil syrienne, cette région, située á la frontiere avec la Turquie, jouie d'une autonomie démocratique. Les loyalistes à Bachar Al Assad ayant d'autre "chat à fouetter", le gouvernement Syrien laisse cette région tranquille.

Une organisation en canton (le nom vient des cantosn suisses) s'est mis en place. Les décisions seraient prises de maniere collectifs, démocratique et paritaire.

Malgré cette réussite, cette information n'est jamais arrivé aux oreilles des occidentaux. Les journalistes de nos démocraties, ayant découvert les kurdes, il y a environ 2 mois. Les kurdes étant passés, dans les écrits, de terroristes à sauveurs du monde civilisé.

Les kurdes terroristes ?

  • Les kurdes d'Iran ? Qui subissent la dictature Iranienne, comme tout iranien.
  • Les Kurdes d'Irak ? Cela serai oublié la bonne marche de cette région. Seul entité gouvernemental suffisamment pour résister à l'État Islamique.
  • Les kurdes de Syrie ? Qui ont subbisent une spoliation de Damas? Qui n'est pas reçu de papiers d'identités ?
  • Les Kurdes de Turquie ? Le PKK? Oui, le PKK a été trés violent, attaquant les force turcs. Mais cette violence n'est que le miroir de la discrimination, de la torture, du génocide culturels opéré par la république turque depuis sa création. Sans oublié les bombardements des villages kurdes, les sans-abris, les réfugiés...

Depuis 2000, le PKK et son idéologie a évolué. On ne parle plus d'état Kurde, on parle d'autonomie et de respect des cultures. Le PKK demande une certaine autonomie locale, que le gens jouissent de leur cultures (langues, musiques, danses...), la fin de la pression sécuritaire.

Le PKK qui sauvent les Yézidis de Shingal, pendant que le reste du monde ne bouge pas le petit doigt, mérite-t-il le rend de terroriste ? Le PKK (ou le YPG) qui défends corps et âme le canton de Kobanê contre les fou de dieu, mérite-t-il le rends de terroriste ?

 

Oui, la colère et la mémoire des turcs vis-a-vis du PKK se justifie. Mais cette violence, bien mise en valeur dans leur médias, n'est que miroir de la violence commis par les militaires turcs, et cette violence la a été passé sous silence.

 

Voir le documentaire "Close-Up Kurdistan".

Les manifestants considèrent le PKK comme le défenseur du peuple. Considérer le PKK comme une organisation terroriste, signifie considérer leurs militants et sympathisants aussi comme des terroristes. C'est un sentiment d'insulte.

 


Internationalen Aktionstages für die... par Nicolas_Det

 

 

Ffm_demo_kobane_MG_9303_pano

 

Voici les revendications entendus pendant la manifestation:

- Appel aux occidentaux pour qu'ils aides les kurdes de Rojava (Kurdistan en Syrie, dont Kobanê) humanitairement et militairement.

- Appel à la Turquie pour qu'elle laisse passer le ravitaillement kurde en Syrie et qu'elle arrête d'aider l'État Islamique.

- Enlever le PKK de la liste des organisations terroristes.

- Reconnaître Rojava (Kudistan Syrien).

- Reconnaître le peuple kurde, son identité et sa culture.

 

 

Ffm_demo_kobane_MG_9146

Ffm_demo_kobane_MG_9240

Ffm_demo_kobane_MG_9259

Ffm_demo_kobane_MG_9287