_MG_8065
    Aujourd'hui, au hasard d'une visite au FISC local, qu'on appelle ici le Finanzamt, j'ai récupéré un formulaire gris et vert à remplir. Bref, des formalités administratives.

    Nom, prénom, rue, code postal, numéro d'imposition, religion, date de naissance, Ville… Oh! Attendez-un peu. J'ai bien lu ? "Religion".

    Oui, c'est bien écris "religion": pour Evangélique: EV, Catholique: RK ou sans impôt sur la religion: VD. Je suis un peu choqué. En 2010, 21e siècle, le clergé relève encore sont dû. Cette impôt, certes non-obligatoire, est ensuite reversé aux différents administrations religieuses.
    Cela me parait, en tant que français élève dans l'éducation laïque, pas normal. De plus, si l'église catholique et évangélique ont le droit de lever l'impôts, alors pourquoi pas la religion musulmane, judaïsme, les bouddhistes, les protestants…

    De plus, la relever et l'enregistrement des confession religieuses n'est pas encouragé en France et n'importe quel citoyen peu s'y opposer comme le stipule la CNIL:
    "Vous pouvez également refuser que soient enregistrées des données sensibles qui vous concernent, par exemple vos opinions politiques, votre religion, des éléments relatifs à votre santé, etc. "

    Bon, je continue à remplir mon formulaire: 4 pages!